oscilloscope

Comment choisir un oscilloscope ?

Actuellement sur le marché, il y a plusieurs modèles d’oscilloscopes. Le modèle avancé est le numérique qui est plus récent que l’analogique. La différence est que le numérique est plus performant et est munie d’un écran bien clair. Pour effectuer des mesures précises, il faut choisir le modèle qui offre plus de performance et est plus pratique. Le choix de votre oscilloscope peut être compliqué lorsque vous n’orientez pas vos attentes correctement en fonction des caractéristiques du modèle d’oscilloscope adapté. Plusieurs critères déterminent le choix de votre oscilloscope. Quels sont les critères pour bien choisir son oscilloscope ?

La sensibilité sur l’axe vertical

La sensibilité sur l’axe vertical précise la tension minimale d’un signal électrique mesurable. Cette valeur de la sensibilité est inférieure à 10 mV/division. Pour bien choisir votre oscilloscope, il faut tenir compte de la sensibilité de l’amplificateur vertical de l’oscilloscope.

Pour savoir comment mesurer la tension maximum d’un oscilloscope lisez cet article

La base de temps

Le choix d’un oscilloscope dépend aussi de la base de temps. Encore appelée vitesse du balayage, elle est inférieure à 0,5 µs/division. C’est le paramètre qui renseigne sur la sensibilité sur l’axe horizontal (l’axe du temps).

La bande passante

Encore appelée la largeur de bande, elle est la fréquence maximale du signal électrique qui peut passer par les amplificateurs d’entrée d’un oscilloscope. Pour une mesure précise, il va falloir choisir un oscilloscope dont la bande passante est significativement supérieure à la bande passante du signal électrique qu’on veut mesurer réellement. Ainsi, on évite des déformations de l’oscillogramme du signal électrique.

Pour voir un modèle deux en un idéal pour un multiusage regarde le test de cet oscilloscope multimètre

La capacité d’échantillonnage et de mémoire

C’est un paramètre important pour choisir un oscilloscope. Elle renseigne sur le nombre d’échantillons que l’oscilloscope peut mesurer par seconde. Elle correspond au moins à deux fois la fréquence maximale qu’on veut mesurer en temps réel. Il est conseillé de vérifier cette information dans les notices du fabricant. Les capacités de mémoire et d’échantillonnage sont hautement liées. Lorsque l’oscilloscope possède une faible capacité de mémoire, il est donc moins performant et la capacité d’échantillonnage est aussi réduite.

La résolution

La résolution d’un oscilloscope est aussi considérée comme importante lors du choix. L’oscilloscope qui possède une grande résolution donne aussi une grande précision dans les mesures.

Le type d’oscilloscope et le coût

Les oscilloscopes numériques sont plus performants que leur forme analogique. Le modèle numérique présente plus de moyens pour l’analyse des courbes, pour le stockage des données et pour la visualisation ultérieure de l’oscillogramme. Le modèle portatif est plus pratique et facile à transporter. Souvent, la batterie se décharge très vite. L’oscilloscope portatif est le plus cher actuellement sur le marché.

Les oscilloscopes PC sont aujourd’hui les plus connus, les plus économiques et les plus utilisés, car ils sont aussi pratiques et performants. Ils offrent un écran large et plus colorié avec une bonne clarté pour l’analyse des courbes. La mémoire de stockage est grande et en cas d’insuffisance, on peut aussi insérer une carte de mémoire. La souris du PC se présente comme une excellente commande pour couper partiellement les oscillogrammes. Cela offre des possibilités de transfert des données dans des fichiers.

A lire aussi : Comment optimiser son sommeil ?

Laisser un commentaire