Comment fonctionne une surjeteuse ?

Outil de précision à caractère particulier, la surjeteuse ne fonctionne pas de la même manière qu’une machine à coudre. Elle dispose de système ou de fonctionnalités qui ne se retrouvent pas au niveau de la machine à coudre. Nous pouvons citer entre autres, l’alimentation différentielle, les couteaux, les boucleurs, etc. Pour bien en faire usage, il faut maîtriser son fonctionnement à la perfection. Ce guide que nous vous proposons servira à vous mettre au courant de toutes ces fonctionnalités.

Que savoir de l’entrainement différentiel ?

La fonctionnalité du différentiel permet de maitriser ou de contrôler la vitesse avec laquelle les griffes d’entrainement travaillent le tissu. Il faut noter que la surjeteuse contrairement à la machine à coudre dispose de deux rangées de griffes d’entrainement. Les deux rangées sont disposées une à l’arrière, et une à l’avant.

Avec cette fonctionnalité, vous êtes en mesure de régler la vitesse du différentiel selon votre besoin pour éviter que le tissu ne soit endommagé. Il peut s’agir d’une des griffes qui serait moins rapide que l’autre. Sachez en effet que lorsque le différentiel n’est pas en état de marche, les deux rangées de griffes ont la même vitesse.

Nous vous conseillons de bien connaître le fonctionnement de la surjeteuse à ce niveau. C’est indispensable pour que vous n’ayez pas de tissu endommagé en effectuant des travaux. Sachez aussi avec quel type de tissu faire usage du différentiel et à quelle vitesse est une connaissance indispensable pour manier cet outil.

Des outils de couturier mis en libre service.

Qu’en est-il des boucleurs et des couteaux ?

Les boucleurs dans une surjeteuse ont pour rôle de conduire les fils vers les plaques d’aiguilles. Une surjeteuse est dotée de deux boucleurs. Ce sont les boucleurs qui se chargent de créer les points de couture avec la participation des aiguilles. Ils entrelacent les fils les uns au-dessus des autres.

S’il arrivait qu’à cause des boucleurs l’enfilage des fils s’avère compliqué, ne vous inquiétez pas. Ils sont tout de même essentiels pour que la machine fonctionne bien. Par ailleurs, les couteaux de la surjeteuse sont au nombre de deux. Ils servent à couper le bord des tissus avant de les surfiler. L’un est fixe tandis que le second est mobile.

Le couteau supérieur se déplace pour couper le tissu sur la lame inférieure du haut vers le bas. Toutefois, vous avez la possibilité de désactiver le couteau supérieur quand cela vous semble nécessaire. Dans le cas par exemple de la réalisation d’un ourlet.

Rendez-vous sur notre site pour voir le test complet de la juki mo-654de.

Des aiguilles d’une surjeteuse

Deux aiguilles sont incluses dans le fonctionnement de la surjeteuse. Ces deux aiguilles ont la propriété de fonctionner ensemble et au même moment. Elles peuvent aussi fonctionner séparément. Vous ne trouverez pas cette fonctionnalité au niveau des machines à coudre classiques.

Par ailleurs, vous avez aussi la possibilité d’adapter vos aiguilles au type de tissu que vous travaillez. Il y a des surjeteuses qui donnent la possibilité de travailler avec des aiguilles standards. Ces aiguilles sont aussi compatibles avec une machine à coudre. De même, les aiguilles spécifiques sont aussi destinées aux surjeteuses.

Comment bien faire cuire son riz à la vapeur?

Laisser un commentaire